Initiation et formation de base

Les grandes théories sont plutôt réservées aux coachs déjà confirmés pour affuter la pratique qu’ils ont déjà acquis.

Sur quelle voie continuer

Dès les premières séances de coaching, que ce soit en stage ou une séance payée, le coach débutant doit commencer à se remettre en question concernant ses pratiques. Cette phase plus approfondie de la formation de coach professionnel s’appelle la supervision. Le coaching comme l’explique linkup-coaching.com/ étant surtout basé sur le savoir faire sur le terrain et non l’accumulation de connaissances théoriques, il est indispensable pour chaque coach de se confronter aux autres praticiens, à partager des expériences et à apprendre de nouvelles approches plus efficaces. Les différents ateliers et conférences participent également au développement des compétences, et pour ceux qui souhaitent se spécialiser dans des domaines spécifiques, ils pourront commencer à suivre les formations théoriques liées à leur secteur de choix.

Quelles institutions privilégier

Comme le coaching professionnel est plus axé sur le côté pratique que théorique, rien ne sert d’intégrer les grandes écoles ou universités académiques pour exercer le métier. Bien entendu, les théories sont importantes pour les bases, mais ce qui est fondamental c’est de parcourir le cursus vous permettant d’acquérir les compétences spécifiques liées au métier. L’International Coach Federation a mis en place une certification dont l’obtention n’oblige pas à passer dans aucune école que ce soit. Il suffit de passer les examens indépendants dont les résultats aboutissent sur la validation des compétences demandées.